Billet d’humeur : aux îles Comores

C’est ce que nous pensons déjà connaître qui nous empêche souvent d’apprendre » -Claude Bernard-


Que la paix soit en nous, mes chères soeurs en Dieu et en humanité 🙂

Je suis en ce moment dans les îles Comores, mon pays d’origine. Un retour au source Dieu merci. L’année 2016/2017 a été riche en rencontre. C’était une réelle joie d’échanger avec vous que ce soit en île de France ou à Toulouse. Plus de 24 interventions auprès des jeunes dont 4 conférences auprès des parents. Et après avoir quitté la jeunesse de France rencontre avec celle des îles Comores.

Ma rencontre avec la jeunesse comorienne

Je partage avec vous dans ce billet d’humeur les ambitions d’une jeune comorienne âgée de 16 ans. Elle aimerait devenir écrivain afin d’influencer les jeunes à lire d’avantage. Voici un passage de ces écrits, dont j’apprécie particulièrement :
« …Ce que je souhaiterais c’est que l’on soit unis les uns aux. Et si pour une fois on laissait parler notre coeur… »

IMG_20170611_083624_679

Lire le livre du monde c’est découvrir la vertu de cet amour en Dieu et pour Dieu…

« Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. » [Coran 30/21]

Ma réflexion ici

Je suis revenu sur la terre de ma famille, que dire? Je partage avec vous la beauté des îles Comores de part sa nature.

IMG_20170612_184152_784

Cependant je reste confuse par la pauvreté financière de mon pays. Je ne comprends pas le chômage des jeunes, la non finition des constructions des habitats, je m’interroge sur les priorités ?

received_1895137534092708

L’argent qui finance les grands mariages ne serait-il pas plus profitable à l’aménagement du pays?
Je rappelle que le financement d’un grand mariage est aux alentours de 20000€ si je ne me trompe pas… Cet argent pourrait servir pour les écoles, former notre jeunesse a créer leur propre entreprise, former les femmes a être indépendante par leur travail artisanal, aux familles de cultiver la terre et de vendre les produits locaux ainsi les exporter.

IMG_20170614_062438_072

Je suis non experte en la question c’est pour cela que je lance le débat et aimerais comprendre pourquoi les pays d’Afrique, source de richesse sont pauvre?
Dieu merci les gens sont riche intérieurement, j’aime cette grande richesse humaine.
La colonisation, je pourrais en parler mais j’estime qu’il faut qu’on prenne nos responsabilités car si nos ancêtres ont été colonisés c’est qu’ils étaient colonisable contre leur volonté certes mais ceci reste le passé et nous ne pouvons changer hier. Aujourd’hui a nous de pousser notre réflexion à savoir allons nous laisser nos esprits être colonisé également ou allons nous nous libérer des chaines de nos pensées d’hier? Et commencer a réfléchir au changement et entrer en action maintenant…. le présent est source d’espoir.

Part où commencer?→ Lire :
 » Que ne voyagent-ils sur la terre afin d’avoir des coeurs pour comprendre, et des oreilles pour entendre? Car ce ne sont pas les yeux qui s’aveuglent, mais, ce sont les coeurs dans les poitrines qui s’aveuglent. »[Coran21/46]

Je vais prendre le temps de laisser voyager mon coeur afin d’ouvrir davantage mes yeux et ne point les fermer à mon retour en France. Ne plus rester insensible, développer un réel sentiment d’amour pour nos frères et soeurs en Dieu et en humanité.

Mariama, en pleine réflexion. Mardi 13 juin 2017 à 7h10 heure locale aux Comores.


Maintenons le lien :

cropped-LN.jpg

Facebook →ansariya, éduquer la nouvelle génération ou Mariama AH 

Instagram → ansariya_deviensmeilleure 

Mail → ansariya.mariama@gmail.com


Smile to the people you meet, you will find that smiling is contagious. :)

Ne partez pas sans vous inscrire à ma Newsletter.  Vous recevrez mes articles et mes interventions en avant première.

[contact-form-7 id= »735″ title= »Newsletter »]
Mariama Ozturk est une femme engagée dans l'éducation de la future génération par l'accompagnement des jeunes filles et la formation des parents et professionnels travaillant avec les jeunes.
Déterminée à inspirer les femmes à entreprendre librement leur éducation, elle partage son savoir-faire et savoir-être sur son blog Ansariya. Vous pouvez également retrouver ses conseils pour les Mumpreneurs sur AKBusiness !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *