6 conseils aux parents pour guider leurs fils et filles quant aux questions sexuelles

Que la paix soit sur vous mes chères sœurs en Dieu et en humanité 🙂

J’espère que vous avez passé de bonnes vacances 🙂 . Suite aux séminaire parent à Vigneux-sur-Seine le samedi 6 janvier sur « Les comportements à risques : comment aider les parents à y faire face? » dans ce nouvel article, j’aimerais partager avec vous 6 conseils pour mieux guider nos enfants quant aux questions sexuelles. Pour mieux comprendre cet article je vous invite à relire les articles suivants  :http://ansariya.com/stop-a-la-pudeur-exageree/ , http://ansariya.com/les-relations-fillesgarcons-mieux-vaux-prevenir-que-guerir/http://ansariya.com/changer-dattitude-parentale-le-defi-a-relever/

Le mariage est le point de départ de l’éducation sexuelle

islammarriage

L’imam Aboû Hâmid al-Ghazali a dit : « Le mariage aide à la pratique de la religion, affaiblit les démons, et est un solide rempart contre l’ennemi de Dieu ; il assure la postérité qui élèvera le meilleur des Envoyés au-dessus des autres prophètes. C’est donc un digne sujet d’étude, afin d’en préserver les bonnes pratiques et les règles et d’en expliquer les objectifs et les desseins… Parmi les manifestations de la bonté de Dieu, nous voyons qu’Il a créé l’être humain à partir de l’eau, puis lui a donné des liens familiaux fondés sur la filiation et l’alliance, et a placé en Ses créatures un désir impérieux qui les pousse à se reproduire, assurant ainsi, qu’ils le veuillent ou non, la pérennité de leur descendance. Il a attaché la plus grande importance aux filiations, prohibant pour cela la débauche dont Il annonce la bassesse et qu’Il frappe de sanctions et d’interdictions, et incitant au mariage au moyen d’ordres et de recommandations… » Dieu dit  « Mariez les célibataires d’entre vous » [Coran 24/32]

6 conseils aux parents pour guider leurs fils et filles quant aux questions sexuelles

Il faut veiller à ce que les jeunes lisent quelques livres scientifiques spécialisés afin de donner une base sérieuse à leur éducation sexuelle. Il est bon également d’assister à des forums de discussion réunissant médecins, psychologues et sociologues.

  1. Le refus de parler ne résout pas les problèmes mais ouvre la porte aux idées fausses de provenance douteuse (camarades, livres erronés, sites pornographiques)
  2. Les informations indispensables relatives aux sexes doivent être données, mais en temps voulu, en fonction du besoin, en des termes appropriés, sans gêne excessive, en s’efforçant de répondre simplement aux questions de l’enfant.
  3. L’attitude des parents lorsque l’enfant, fille ou garçon, se dénude ou touche ses parties génitales ou joue avec, ou lorsque des enfants se touchent mutuellement : Il faut savoir que l’enfant agit ainsi sans arrière –pensée, en allant à la découverte de son corps ou celui des autres, en plus d’un certain plaisir que ces attouchements peuvent lui apporter. Il convient de conseiller gentiment l’enfant, comme lorsqu’on lui enseigne les bonnes manières à tables et la politesse, et d’éviter de réagir avec émotion exagérée qui donnerait à l’enfant l’impression d’avoir mal agi. Il est préférable de détourner gentiment l’attention de l’enfant vers une activité ou un jeu.
  4. A l’époque de la puberté, il faut donner certaines informations indispensables, en profitant de quelque occasion appropriée. Il s’agit de :
  • Donner à l’approche de la puberté, certaines informations indispensables sur les choses de la vie, en expliquant que la vie se développe à partir d’un mâle et d’une femelle, aussi bien chez les végétaux que chez les animaux et chez les êtres humains. On peut introduire ce sujet à travers l’observation de plantes dans le jardin, et de la fécondation des fleurs, ou encore à partir de l’exemple du chat de la maison : ainsi la conversation s’engagera de façon simple et naturelle, comme il en de tout ce qui touche au quotidien. Dieu dit « et de chaque chose nous avons créé un couple, afin que vous réfléchissez » [Coran addh – Dhariyat/49]
  • Expliquer les manifestations de la puberté aussi bien chez les garçons que chez les filles (la pollution nocturne, les règles) ; il est bon d’aborder le sujet dans le cadre des prescriptions concernant la prière, puisque pour faire la prière il faut se purifier des impuretés mineures et majeures.
  1. Dans la période suivant la puberté, souvent appelé l’âge ingrat, les parents doivent entourer leurs enfants et leur fournir les conditions d’un développement sain et paisible :
  • Donnez à vos jeunes l’occasion de rencontrer de temps en temps des personnes de l’autre sexe dans un cadre familial décent, afin de les familiariser avec de telles situations et d’éviter qu’ils ne soient gênés lorsque la nécessité les appelle à côtoyer l’autre sexe.
  • Favoriser la participation des jeunes à des activités sportives, artistiques, culturelles ou sociales variées, ce qui permettra la plupart du temps d’atténuer la tension due à la pulsion sexuelle.
  • Lorsque les parents, ou l’un d’eux, font un jeûne volontaire, encouragez le jeune à y participer, sachant que cela a pour effet d’atténuer la pulsion sexuelle (dès 7 ans vous pouvez enseigner cette pratique essentiellement à la période hivernale où les journées sont plus courtes). Le jeûne est une action spirituelle qui consiste à obéir à Dieu en s’abstenant de boire, de manger et d’avoir des rapports conjugaux. Le jeûne apporte des bienfaits matériels comme la maîtrise des désirs et l’amélioration de la santé.
  • Donner à l’enfant l’occasion d’être en compagnie de camarades de son âge, ni beaucoup plus âgés ni beaucoup plus jeunes que lui, afin de parer à l’éventualité de perversions sexuelles, c’est-à-dire d’attouchements que l’enfant plus jeune pourrait subir de la part d’un jeune plus âgé, ou auxquels le jeune risquerait de se livrer sur un enfant plus jeune.
  • Rappelons qu’il faut donner aux jeunes une orientation positive et qu’il faut avant même cette orientation positive fournir au jeune la compagnie de jeune de son âge. 

 6. A partir de la puberté, il est important d’appliquer le hadith : « Séparez-les dans les lits », en faisant dormir les garçons et les filles dans des chambres séparées, ou au moins, si cela est impossible, dans des lits séparés ; et en couvrant chaque enfant séparément, même si deux filles ou deux garçons doivent partager le même lit.

  • Il faut éviter que les enfants ne risquent de recevoir les confidences secrètes des domestiques ou ne se retrouvent seuls avec eux, et il faut également éviter qu’ils ne se retrouvent seuls avec des proches ou des voisins beaucoup plus âgés ou beaucoup plus jeunes qu’eux.
  • Les liens entre père et fils et entre mère et fille doivent être renforcés : il faut établir une relation intellectuelle et psychologique fondée sur la compréhension réciproque et sur l’échange d’opinions, afin que les jeunes puissent exprimer franchement ce qui les préoccupe et poser les questions nécessaires sur les problèmes liés au sexe ou aux relations sociales.
  • Il appartient aux parents d’aborder (par exemple à l’occasion d’une lecture ou d’un incident) la question de la masturbation, et de dire au jeune que les spécialistes de la charî’a comme les médecins considèrent qu’il ne faut y avoir recours qu’en cas de réelle nécessité et avec la plus grande modération, car cela épuise le corps, dissipe l’esprit et provoque la mélancolie. Il vaut mieux occuper son temps par des activités et des passe-temps divers.

Conseils tiré de « l’Encyclopédie de la femme en Islam » tome 2 pages 598-599

Je partage avec vous quelques photos des vacances passés avec les jeunes de l’association Les Femmes de demain. Je vous invite également à soutenir le projet des 6 jeunes qui souhaitent venir en aide aux femmes en Mauritanie, cliquez ici https://www.cotizup.com/pour-lesfemmesdemauritanie

Atelier boules de bain effervescente . Pour la recette rdv sur le site
Atelier boules de bain effervescente  le jeudi 28 décembre 2017. Pour la recette rdv sur le site « Sous mon chapeau » animé par Rama Mbaye
Sensibilisation à l'handicap avec Handikom. Échange avec Sheikh Mohamed Hendaz, pour changer de regard sur l'épreuve.
Sensibilisation à l’handicap avec Handikom. Échange avec Sheikh Mohamed Hendaz, pour changer de regard sur l’épreuve. Le jeudi 4 janvier 2018
Sensibilisation à l'handicap avec Handikom
Sensibilisation à l’handicap avec Handikom

Sortie au musée de l'homme expo Sortie au musée de l’homme expo « Nous et les autres « , mercredi 3 janvier 2018

Au plaisir de lire vos impressions et de vous voir lors des prochaines interventions :). Vous avez aimé les conseils offerts? Partagez avec vos amis, et parents que vous connaissez 😉 

Mariama, engagée pour les générations futures!

Que la paix soit sur vous, je suis Mariama Öztürk épouse et maman de 3 filles. Auteure du blog Ansariya, ici je vous partage des stratégies utiles pour éduquer les adolescentes. Abonnez-vous à ma chaîne Youtube Ansariya pour ne rater aucune de mes vidéos éducatives. Et parce que dans tout ce que je fais, je crois en la remise en cause du système éducatif. Je crois profondément en une manière différente d'éduquer. Ma manière de remettre en question l'éducation est mon engagement à trouver et former les adolescentes qui travailleront à la réalisation de cette vision. Bienvenue dans la communauté ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *